0

Victim

new wacomMe voici passée de l’autre côté de la barrière : je suis la fière propriétaire d’une toute belle tablette ! Je ne sais pas quand j’aurai le temps de vraiment m’en servir… Sûrement pas avant cet été. C’est que j’ai un diplôme à avoir d’ici là. En fait, je n’aurais jamais dû acheté cette tablette avant d’avoir fini ce diplôme, parce que maintenant je n’ai qu’une envie : dessiner, dessiner, dessiner !

Je blâme la talentueuse Alice Des pour ça, c’est elle qui m’a initiée (à ma demande, certes. Mais blâmez la avec moi. Et puis allez voir son blog qui vaut VRAIMENT le détour. Mais surtout, blâmez la.)

En attendant de nouvelles créations, je vous rappelle que toute ma boutique est à -30% pour encore quelques jours 😉 C’est par ici : alittlemarket.com/boutique/madouchka

Publicités
1

Je suis Charlie

charlie

Comme beaucoup, j’ai été très touchée par les évènements de cette semaine. Touchée, inquiète, angoissée, déprimée. C’était la première fois que je vivais dans une ville où il avait un attentat, tout près, Charlie Hebdo, c’est l’arrondissement d’à côté. Vendredi, l’établissement où a eu lieu la prise d’otage était à 10 min à pied de mon école. J’ai eu besoin de partir de Paris. Et puis mon weekend a mal tourné. Je devais revenir à Paris ce midi, et puis… Je n’ai pas pu. Pour diverses raisons personnelles. A côté des évènements de cette semaine, ma vie perso me paraît bien dérisoire. Et pourtant, je n’ai pas eu le courage de partir pour Paris ce matin, pour y être à temps pour la marche. Au lieu de ça, j’ai défilé avec mes parents, avec les profs de mon collège, de mon lycée, dans ma petite ville natale. L’impact y était moins grand, l’ambiance pas aussi « inoubliable », aucune caméra, pas de journaliste. Mais j’étais heureuse de manifester ici. A Paris, 1 personne de moins ou de plus ne fait aucune différence, dans ma petite ville, ma présence a beaucoup compté. Lorsqu’on est que quelques dizaines, une personne en plus -jeune et étudiante qui plus est- ça se remarque ! Même si je reste déçue de ne pas avoir été à Paris, je suis vraiment contente de savoir que ma présence a eu de l’importance dans les statistiques.

Du coup cet après-midi, en suivant Paris à la télé, j’ai dessiné. Depuis mercredi je voulais le faire, ceux qui me suivent sur facebook le savent, mais je n’avais pas vraiment d’idée. Et puis j’ai défilé avec mes parents. Mon père, historien et enseignant, m’a donné une idée. C’est ensemble qu’on a signé mon dessin, sous nos pseudos respectifs. Je n’ai pas été Charlie à Paris aujourd’hui, mais je le serai tout le reste du temps au fond de moi.

/ Encore une fois si vous me suivez sur fb vous le savez : il n’y aura pas de nouvelles créations dans ma boutique pendant au moins un mois… Je n’ai plus accès à mon atelier, je dois trouver le temps de tout déménager… Mais en attendant : -15% sur toute ma boutique ! RDV ici : http://www.alittlemarket.com/boutique/madouchka  /